àlaunelégende

Édition 2015 du party de Noël

Cette année c’était au tour du restaurant Légende de nous accueillir pour notre traditionnel party de Noël. Légende est une création de Karen Therrien et Frédéric Laplante propriétaires de la Tanière. C’est en quelque sorte une version plus « légère » du célèbre restaurant primé cinq diamants du CAA.  Les deux restaurants partagent cependant des liens de parentés clairement identifiables.

La cuisine de Légende est une cuisine résolument boréale. Bison, wapiti, cerf et autruche y côtoient les bourgots, l’omble, les crevettes nordiques et le dorais des lacs. Les arômes sont ceux de la forêt, du thé du labrador, du sapin baumier et des baies d’argousier. Quelques vins québécois parsèment ici et là une carte des meilleurs vins français, italiens et de l’Oregon.

Nous y avons été bien accueillis, bien servis et comblés par ce que nous avions dans nos assiettes et nos coupes.

Joyeuses fêtes et heureuse année 2016.

 

initiale

Édition 2014 du party de Noël

La tradition du souper gastronomique de Noël s’est poursuivie cette année. Nous avons pu, employés-es et conjoints-tes, revivre l’expérience hors du commun du restaurant l’Initiale à Québec. Expérience que nous avions déjà vécue en 2008.

La réputation de ce restaurant diamanté du CAA/AAA n’est plus à faire. Il est un des rares restaurants en Amérique du Nord à pouvoir afficher fièrement cinq diamants. Pour vous donner une idée de l’importance de cette reconnaissance, sachez que six restaurants au Canada l’ont obtenue en 2014 (dont trois à Québec, soit dit en passant). Montréal n’en compte aucun et la ville de New York en compte seulement sept.

La cuisine du chef copropriétaire Yvan Lebrun est inventive, précise et d’une constance qualitative qui frise la perfection. Contrairement à certains de ses contemporains, Yvan Lebrun  ne court pas les plateaux de télévision, ne multiplie pas les livres de recettes et, je suis sûr, n’a pas les bras tatoués. Yvan Lebrun assume une gastronomie formelle comme seuls savent le faire les virtuoses.

Si Yvan Lebrun brille dans la cuisine, Rolande Leclerc maîtrise à la perfection l’art de recevoir. Rien n’est laissé au hasard en salle non plus: un accueil chaleureux, un service chorégraphié avec la précision qui sied aux plats servis et une volonté manifeste de ne pas voler la vedette aux mets.

Je m’en voudrais de terminer cet article sans mentionner le travail d’Isabelle Beaudoin, la sommelière pour des accords impeccables.

Je vous souhaite employés-es, clients et amis-es un joyeux temps des fêtes et une heureuse année 2015.

Crédit photos: Anne-Marie et Meriem.

 

TOGAF-AHK

Troisième certification TOGAF chez neosapiens.

Ahmed Khedija se joint à Kais Hefaiedh et Simon Bujold pour compléter notre équipe d’analystes certifiés TOGAF 9.

Voici un rappel si vous avez manqué nos deux premières certifications:

TOGAF est un cadre de référence pour l’élaboration, la mise en place et la gouvernance d’architectures d’entreprise. Il est développé et maintenu par le forum des architectures du Open Group.

TOGAF fournit une méthode itérative de développement d’architectures d’entreprise. Elle a le mérite d’articuler l’architecture d’affaires, l’architecture de données, l’architecture des applications et l’architecture technologique.  Cela permet de concevoir les systèmes d’information et de considérer les technologies de l’information et des communications plus généralement, comme des actifs stratégiques alignés sur l’architecture d’affaires.

Chez neosapiens, l’élaboration d’une architecture d’entreprise est centrale à la conception, le développement et la mise en place  des systèmes d’information que nous réalisons pour nos clients.  La maîtrise des meilleures pratiques et l’amélioration continue de nos façons de faire sont aussi au cœur de notre approche.

Félicitations Ahmed pour cette certification.

Logo 340x600

neosapiens se dote d’un nouveau logo

Après bientôt 14 ans d’existence, neosapiens a fait le choix de changer de logo pour refléter ce qu’elle est devenue: Une entreprise qui a fait sa marque dans le développement de systèmes d’information essentiels pour la mission de ses clients, une équipe forte et une volonté de faire corps avec ses clients.

Nous avons travaillé avec Marie-Andrée Mackrous et  Hatem + D pour arriver à ce résultat.  Cette collaboration a permis de saisir l’essence de neosapiens et à la traduire visuellement. Un lettrage simple symbole d’une approche directe et sans détours et un monogramme où les initiales ‘ns’ de neosapiens sont suggérées par deux ‘n’ imbriqués qui forment un ‘s’. Mais au-delà des initiales, ce monogramme évoque la synergie que crée une intégration forte entre notre équipe et l’équipe du client.

Cela dit, ce n’est pas sans regret que nous abandonnons notre ancien logo. On l’aimait bien parce qu’il évoquait à la fois l’élan et l’équilibre, élan que nous avons toujours et équilibre que nous cherchons à maintenir constamment. Aujourd’hui, nous sommes une entreprise adulte et assumée et nous voulions que notre image reflète cette réalité.

logo ancien 300x600

TOGAF-KH

Deuxième certification TOGAF 9 chez neosapiens

Kais Hefaiedh est notre deuxième analyste des systèmes d’information à obtenir la certification TOGAF 9.

Voici un rappel si vous avez manqué notre première certification:

TOGAF est un cadre de référence pour l’élaboration, la mise en place et la gouvernance d’architectures d’entreprise. Il est développé et maintenu par le forum des architectures du Open Group.

TOGAF fournit une méthode itérative de développement d’architectures d’entreprise. Elle a le mérite d’articuler l’architecture d’affaires, l’architecture de données, l’architecture des applications et l’architecture technologique.  Cela permet de concevoir les systèmes d’information et de considérer les technologies de l’information et des communications plus généralement, comme des actifs stratégiques alignés sur l’architecture d’affaires.

Chez neosapiens, l’élaboration d’une architecture d’entreprise est centrale à la conception, le développement et la mise en place  des systèmes d’information que nous réalisons pour nos clients.  La maîtrise des meilleures pratiques et l’amélioration continue de nos façons de faire sont aussi au cœur de notre approche.

Félicitations Kais pour cette certification.

TOGAF-SIB

Première certification TOGAF 9 chez neosapiens

Simon Bujold est notre premier analyste des systèmes d’information à obtenir la certification TOGAF 9.

TOGAF est un cadre de référence pour l’élaboration, la mise en place et la gouvernance d’architectures d’entreprise. Il est développé et maintenu par le forum des architectures du Open Group.

TOGAF fournit une méthode itérative de développement d’architectures d’entreprise. Elle a le mérite d’articuler l’architecture d’affaires, l’architecture de données, l’architecture des applications et l’architecture technologique.  Cela permet de concevoir les systèmes d’information et de considérer les technologies de l’information et des communications plus généralement, comme des actifs stratégiques alignés sur l’architecture d’affaires.

Chez neosapiens, l’élaboration d’une architecture d’entreprise est centrale à la conception, le développement et la mise en place  des systèmes d’information que nous réalisons pour nos clients.  La maîtrise des meilleures pratiques et l’amélioration continue de nos façons de faire sont aussi au cœur de notre approche.

Merci Simon et félicitations pour cette certification.

Édition 2012 du party de Noël

MenuTanière300

Cette année, notre party de Noël a eu lieu à la Tanière. C’était en quelque sorte un retour aux sources puisqu’il y a neuf ans, nous commencions cette série festive à la Tanière. Nous étions quatre à l’époque.

Autres temps autres moeurs gastronomiques, la Tanière a changé de propriétaires et propose aujourd’hui un menu contemporain où cuisine (légèrement) moléculaire se marie à merveille avec les produits du terroir boréal.

Le chef Frédéric Laplante et son équipe ont réussi à ravir nos sens avec des plats bien conçus, bien présentés et bien servis.

Le travail de Karen Therrien sommelière et copropriétaire de la Tanière est très remarquable.  C’est à la Tanière que personnellement, j’ai pu apprécier les meilleurs accords vins et mets.

Cette année, employés et conjoints, nous étions vingt-neuf. Merci la Tanière de nous avoir donné l’occasion de vivre l’expérience de cette passion que vous mettez dans vos plats et coupes. C’est pour nous, une inspiration.

Joyeuses fêtes et heureuse année 2013.

MathieuAudetS

Notre équipe compte un nouveau membre

À mon grand plaisir, Mathieu Audet a accepté de joindre les rangs de neosapiens à titre de développeur de systèmes d’information.  Mathieu est un diplômé du MBA de l’Université Laval en Systèmes d’information organisationnels. Détenteur d’un baccalauréat en informatique, il était jusqu’à récemment inscrit à la maîtrise en Opérations et Systèmes de décision.

À un moment donné, il a décidé d’arrêter de collectionner les diplômes et de mettre son savoir au service de la pratique. C’est après avoir travaillé comme analyste et développeur de systèmes dans le domaine de la logistique et de la sécurité publique, qu’il a décidé de nous faire honneur et de venir renforcer notre équipe, déjà pas mal costaude, soit dit en passant.

Dans ses temps libres, Mathieu fonde et co-initie. Il est entre autres, membre fondateur et co-initiateur du projet du Défilé de la Saint-Patrick de Québec. Il est aussi membre fondateur du groupe rock celtique Irish Moutarde.

En mon nom et au nom de l’équipe, je te souhaite Mathieu, la plus chaleureuse des bienvenues.

 

Approche600x340

Notre approche de développement de systèmes sur mesure

J’ai eu à quelques reprises des demandes d’information sur notre approche de développement de systèmes sur mesure. Ces requêtes sont très pertinentes surtout si l’on considère l’influence de l’approche sur la qualité des systèmes à mettre en place et sur la qualité d’exécution des projets de réalisation.

Si vous aussi voulez savoir comment nous nous y prenons, je vous réfère à la section « Comment » de ce site.  Nous y évoquons sommairement les différentes étapes de réalisation, allant de l’architecture au déploiement en passant par la conception et le développement.

Évidemment, il n’y a pas de méthode qui convienne à tous les contextes. Il est indispensable de savoir adapter les façons de faire aux exigences de l’environnement de réalisation.  Nos clients sont principalement les syndicats de la fonction publique et parapublique du Québec, pour qui nous développons des systèmes d’information sur mesure qui viennent en appui direct à la mission syndicale. Dans ce contexte, notre approche est globale et l’étape d’architecture y est cruciale pour l’identification et la maîtrise du besoin. Elle est importante aussi pour assurer l’intégrité informationnelle et la cohérence fonctionnelle de l’ensemble des modules du système. Dans d’autres contextes, ce sont les autres étapes qui peuvent exiger une attention particulière.

Mais dans tous les cas, il faut garder à l’esprit que si la méthode utilisée a un impact considérable sur la qualité des systèmes d’information livrés, la qualité des gens qui réalisent ces systèmes est encore plus déterminante. Rien en effet, ni les méthodes ni les technologies utilisées, ne se substitue à la qualité de l’équipe qui fait le travail. Savoir faire et savoir être restent les principaux ingrédients de succès de n’importe quelle entreprise humaine.

reunion20120608

Prendre du recul

Nous tenons régulièrement en marge des projets en cours, des réunions dont l’objectif est de prendre du recul et revisiter nos pratiques afin de les renouveler.

S’il est possible de s’améliorer dans l’action, se renouveler nécessite de prendre une pause et de la distance.  Nous avons pris le temps vendredi dernier avec une de nos quatre équipes de revenir sur certaines de nos façons de faire. Nous avons identifié des zones où nous pensons que nous pouvons significativement apporter des changements bénéfiques pour nos employés, nos clients et notre organisation dans son ensemble.

Nous avons par exemple convenu de rendre plus systématique ce genre de réunions et d’en tenir au moins deux par année par équipe et une réunion annuelle générale pour toutes les équipes.

Sur le plan méthodologique, nous avons introduit le concept de bloc fonctionnel qui est un regroupement de cas d’utilisation qui ont une affinité sémantique.  Le bloc fonctionnel remplacera le cas d’utilisation comme outil de planification de projets et de suivi des temps de réalisation.

Nous avons enfin constaté pour la énième fois que nous continuons à être le secret le mieux garder de notre industrie et qu’il fallait que ça change. Nous avons convenu de « parler » davantage de ce que nous faisons dans une optique de partage de connaissances et d’expertise et non dans une optique publicitaire. L’idée étant de contribuer au domaine et d’engager la conversation avec les membres de la communauté des TIC dans une perspective de partage et d’enrichissement mutuel.